Comment acheter un bien immobilier en toute sécurité ?

Publié le : 13 juillet 20239 mins de lecture

L’achat d’un bien immobilier est toujours un moment de grande attente. Mais il est très important de garder les pieds sur terre et de prendre toutes les précautions nécessaires pour ne pas avoir de maux de tête dans le futur, après tout, il s’agit d’un investissement d’un coût élevé et, par conséquent, vous ne pouvez pas risquer.

Les soins apportés à l’achat d’une propriété éliminent les risques pour l’acheteur et offrent des garanties.

Continuez à suivre cet article pour découvrir tous les conseils et les précautions que vous devez prendre lors de l’achat. Pour bien comprendre aussi les principales caractéristiques qui influencent la valeur d’un bien immobilier.

Conseils généraux pour l’achat d’un bien immobilier

Visite de la propriété

Procédez à une inspection complète du bien que vous souhaitez acheter. Si nécessaire, faites appel à un agent immobilier en qui vous avez confiance pour accompagner cette démarche.

Lors de l’inspection, vous pourrez constater les pannes du bien, comme les problèmes dans les réseaux électriques et hydrauliques, la toiture et d’autres points importants. Jetez également un œil au voisinage immédiat et aux zones mitoyennes, cela peut vous éviter d’avoir à gérer les conflits de propriété avec un voisin dans le futur.

Localisation

Dans l’excitation de l’achat du bien immobilier, de nombreuses personnes finissent par laisser de côté une question importante : l’emplacement.

L’emplacement du bien immobilier dictera votre mode de vie à partir de maintenant. S’agit-il d’un quartier calme ou d’un quartier animé, avec des voitures et des gens qui circulent dans la rue en permanence ?

Est-il facile d’accéder à vos centres d’intérêt ? Est-il proche des écoles, des marchés, des marchés de rue, des arrêts de bus, des gares et stations de métro, des hôpitaux, des cliniques médicales, etc.

Êtes-vous prêt à renoncer à certaines facilités d’accès pour acheter le bien de vos rêves ?

Faites cette brève évaluation avant de donner votre verdict final (et soyez réaliste, dans la mesure du possible).

Recherches sur le vendeur

Il y a beaucoup de gens honnêtes dans le monde, mais il y a aussi beaucoup de gens qui veulent passer à côté des autres. Et lorsqu’il s’agit d’acheter un bien immobilier, vous ne pouvez pas vous contenter de faire confiance au vendeur, qu’il s’agisse d’un agent immobilier ou même du propriétaire du bien. Ces derniers vont mettre en place une stratégie pour bien vendre le bien immobilier en question.

Que faire dans ce cas ? Recherchez des informations sur la personne et/ou l’entreprise de construction ou le bien immobilier.

N’ayez pas honte ou peur, y compris de demander un certificat négatif de dettes ou de vérifier les éventuelles procédures judiciaires impliquant le vendeur.

Toutes les précautions sont insuffisantes !

Budget et modalités de paiement

Quel est votre budget ? N’oubliez pas que l’achat d’une propriété n’implique pas seulement la valeur convenue pour la propriété, mais indique également le paiement des frais de notaire, des dépenses municipales, entre autres.

Par conséquent, il est important de mettre tous ces coûts sur la pointe du crayon avant de conclure l’achat pour s’assurer que vous ne tombez pas dans des problèmes financiers, surtout si la propriété est financée.

Avertissements lors de l’achat d’un bien immobilier sur plan

L’achat d’un bien immobilier sur plan est une réalité de plus en plus courante, soit par la facilité de paiement, soit par la possibilité d’investissement. Mais il est très important de faire attention à certaines précautions, en plus de celles déjà mentionnées ci-dessus, vérifiez-le :

Recherche sur le constructeur et le promoteur

L’information n’est jamais de trop, surtout lorsqu’il s’agit d’acheter un bien immobilier. Par conséquent, faites des recherches sur le constructeur et le promoteur responsables de l’aménagement. Cette démarche devient logiquement impérative si vous décidez d’investir dans un bien immobilier en cours de construction.

L’internet est un allié précieux à cet égard. Virtuellement, vous pouvez consulter les processus possibles, l’opinion d’autres personnes et visualiser les projets achevés.

Mais il est également important de visiter personnellement un bâtiment qui a déjà été livré par cette entreprise de construction.

À cette occasion, observez les matériaux utilisés et la qualité du service. Si possible, parlez à certains résidents pour savoir comment s’est déroulé le processus d’achat jusqu’à la remise des clés, s’il y a eu des retards ou des frais supplémentaires non prévus dans le contrat.

Analysez soigneusement le plan d’occupation des sols

Analysez très attentivement le plan d’étage, en observant les dimensions et l’emplacement de chaque pièce.

N’oubliez pas que le bien immobilier doit être à votre service et à celui de votre famille, et non l’inverse.

Sortez les doutes de votre esprit en ce qui concerne le financement et le paiement

Ne ramenez pas vos doutes à la maison. Si vous devez contracter un crédit immobilier, posez toutes les questions que vous jugez pertinentes, y compris sur les modalités de remboursement des versements futurs.

Remettre les clés

Le moment de la remise des clés est très spécial, mais ne vous laissez pas emporter.

Faites une inspection rationnelle dans le logement dès sa livraison et observez toutes les installations et les finitions. Si vous constatez que quelque chose n’est pas conforme à ce qui a été convenu, contactez immédiatement l’entreprise de construction.

Retard dans la livraison

Le contrat d’achat et de vente du bien immobilier contient généralement des clauses relatives à la livraison et aux retards éventuels.

Lisez très attentivement cette section et voyez comment le constructeur s’engage à gérer la situation. Certains prévoient dans le contrat, par exemple, une période de tolérance à l’égard des retards.

L’achat d’une propriété dans l’usine comprend presque toujours des dépenses supplémentaires qui n’ont pas été prises en compte dans la valeur totale de la propriété.

Il s’agit généralement de frais de notaire, d’enregistrement et d’autres frais bureaucratiques. Mais il est important que vous sachiez tout cela à l’avance pour ne pas être pris au dépourvu.

Avertissements lors de l’achat d’un bien d’occasion ou financé

Les précautions à prendre lors de l’achat d’un bien d’occasion ou financé sont les mêmes que celles présentées ci-dessus. La différence réside dans le vendeur.

Si vous achetez directement au propriétaire, passez au point suivant. Si vous négociez directement avec une agence immobilière ou une entreprise de construction, faites des recherches sur l’entreprise et assurez-vous de sa réputation sur le marché.

N’oubliez pas d’exiger la documentation, en particulier le document qui prouve le solde débiteur de la propriété.

Mise en garde lors de l’achat direct au propriétaire

Une négociation directe avec le propriétaire peut être plus avantageuse d’un point de vue économique, mais elle peut aussi ouvrir des brèches pour certains problèmes, en particulier celui de la documentation.

Il est nécessaire de faire très attention aux documents et à la légalité de cette propriété. Vérifiez s’il fait partie d’un héritage avec d’autres héritiers ou s’il est impliqué dans un litige juridique, par exemple en cas de divorce.

Demandez tous les documents relatifs à la propriété et, si nécessaire, rendez-vous à la mairie et chez le notaire pour éclaircir tous vos doutes.

Vérifiez également si la valeur demandée par le propriétaire correspond à ce qui se pratique sur le marché de l’immobilier dans la région où se trouve le bien. En cas de doute, consultez un agent immobilier.

Enfin, enregistrez l’ensemble de la transaction d’achat et de vente du bien immobilier chez un notaire. Le contrat doit être rédigé par un avocat spécialisé en droit immobilier.

Le contrat doit notamment mentionner les coordonnées de l’acheteur et du vendeur, ainsi que les modalités de paiement.

Lisez toutes les clauses et ne signez que si vous êtes d’accord avec tout ce qui a été convenu.

Plan du site